TROIS ORMEAUX | 2013

HD, couleur, 3 min 34

 

 

En 1996 Michelangelo Antonioni et Wim Wenders tournent à Aix-en-Provence Par-delà les nuages, un long métrage mettant en scène quatre histoires d’amour à travers le regard d’un cinéaste. En 1968, François Truffaut y tourne La sirène du Mississippi avec Jean-Paul Belmondo et Catherine Deneuve. Ces deux films comportent des scènes tournées dans le centre d’Aix-en-Provence, un lieux que je parcours presque quotidiennement et que j’ai toujours perçu comme un décor de cinéma idéal. Je suis donc retourné sur les lieux exacts de tournage de ces deux séquences, pour capturer, à l’identique, les plans de ces films. J’y ai ensuite intégré les personnages des long-métrages originaux. Tels des spectres de cinéma, ils déambulent librement et secrètement aux cotés des passants du monde présent issus de mes plans. L’idée ici est de remettre en scène ces fragments de cinéma et de les confronter à une nouvelle temporalité ainsi qu’à de nouveaux espaces. La vidéo Trois Ormeaux, c’est aussi une histoire du lien, de raccord entre les images. En interrogeant la mémoire cinématographique d’un lieu, en l’occurrence l’espace de toute une ville, l’idée est de superposer des images qui ne devraient pas se rencontrer. Par la re-mise en scène de la mémoire, il s’agit d’interroger la manière dont l’esprit sublime parfois le souvenir, et comment il en modifie l’espace, les couleurs, et les sons.