TRINAKRIA | 2017

Installation vidéo, 2 vidéos projecteurs, 1 TV HD, 1 table en bois

court-métrage (17 min)

co-réalisé avec Romain Rondet et Robin Touchard

 

Trinakria est le nom donné par les Grecs à la Sicile au temps de leur domination. Signifiant « les trois pointes » le mot désigne les trois villes aux extrémités de l'île (Messine, Marsala et Syracuse). Trinakria est un projet pluridisciplinaire. Autour d’un élément central (le court métrage), sculptures, installations, photos et vidéos complèteront le projet dans une forme pouvant aussi être exposée. Le court métrage est la libre interprétation d’un texte de Jean Epstein paru en 1926 : Le cinématographe vu de l’Etna. Le film suit les tribulations d’un groupe de jeunes créateurs partis à la rencontre du plus grand volcan d‘Europe et à la chute de l’un d’entre eux face à la puissance de Vulcain. A partir d’un scénario très simple la conception du film a tenté de dégager dans sa production un récit fictionné et expérimental qui a laissé des espaces d’improvisations et de confrontations face aux décors. L’idée était de provoquer le réel, de le convoquer plutôt que d’en être le maladroit metteur en scène.

Rendre compte d’un besoin de vomissement de notre époque d’un individu créateur dépassé par ses pulsions en se confrontant à la toute-puissance de la nature. Une cosmogonie contemporaine d’un nouveau présent où se diluent des mythologies interprétées, l’indigestion médiatique et l'expression des pulsions personnelles au sein de l’organisation sociale, rythmée par le cycle des saisons, du jour et de la nuit, des forces cosmiques aux éternels drames de la création du monde. Parti se confronter à Vulcain, le protagoniste se voit dépassé par l'obsession d’une quête qui semble le démunir de toute raison.

 

«Trinakria» is the name given by the Greeks to Sicily at the time of their rule, meaning « the three points » the word refers to the three cities at the ends of the island (Messina, Marsala and Syracuse). Trinakria is a multidisciplinary project. Around a central element (a short film), sculpture, installation, photography and footage will complete the project in an exposed form. Trinakria is like an experience and an interpretation of a text from Jean Epstein appeared in 1926 : "Le cinematographe vu de l’Etna."