AVANT QUE J'OUBLIE (قبل ان انسي)

Vidéo, HD, couleur, 5 min 55 , 2016

 

 

 

Behna Films Sélections Company a été l'un des plus grands acteurs de la scène égyptienne du film entre les années 1930 et 1950. Ils produisent la première comédie musicale, la première animation jamais réalisée en Moyen-Orient et l'un des premiers films parlants égyptiens tout en restant le plus grand distributeur de films dans la région. Pourtant la société fait faillite dans les années 1960 après sa nationalisation pendant l'ère socialiste de l'Égypte. Après de nombreux procès entre la famille et le gouvernement égyptien les héritiers de la société obtiennent gain de cause et récupèrent les droits de la société. Ils décident avec l'aide de l'association Guadran de restaurer le siège de Behna Films situé à Mansheya Square pour en faire un lieu dédié aux cinéastes indépendants d'Alexandrie ainsi qu'un espace dédié aux arts visuels en tous genres. Le film est une déambulation dans cet espace dans lequel des figures extraites des films produits par la société viennent se mouvoir et se confronter au réel.

 

Vidéo réalisée dans le cadre de la résidence à l'Institut français d'Egypte à Alexandrie.

plus d'infos : www.lalexandrin.tumblr.com

 

Behna Films Selections Company was one of the biggest actors in the Egyptian film scene between the 1930s and 1950s. They produced the first musical, the first animation ever made in the Middle East and one of the first Egyptian speaking films while remaining the largest film distributor in the region. The society went bankrupt in the 1960s after its nationalization during the socialist era of Egypt. 50 years later with the help of Guadran association, the family decided to restore the headquarters of Behna Film in Mansheya

Square to make a place dedicated to independent filmmakers in Alexandria as well as a space devoted to the visual arts. The film is a simple walk in this space in which figures extracted from the films produced by Behna Films come to move and confront reality.

 

Video produced during a residency at the French institute of Egypt in Alexandria.